PHILIBERT Eco-conception

A l’origine

L’éco-conception est apparue comme un impératif très tôt dans la création de Philibert.

A l’origine, mon objectif était de proposer un couchage pour chien qui réponde autant aux besoins de confort des chiens qu’aux envies de design des maîtres, tout en étant également très fonctionnel (facilement déhoussable et proposé avec des housses de rechange).

Mais, dès mes premières recherches, j’ai découvert les dessous de l’industrie textile ; il s’agit de la deuxième industrie la plus polluante au monde après la pétrochimie et on connaît aujourd’hui les conditions de travail parfois inacceptables des salariés des ateliers du bout du monde.

Face à ce constat, il m’était impossible de fermer les yeux.
Ma devise : quand on fait les choses, on les fait bien, à tous niveaux. On ne peut pas mettre les enjeux sociaux et environnementaux de côté.
J’ai donc intégré l’éco-conception comme un pré-requis qui m’a guidée à chaque étape de la conception des produits Philibert.

Mais concrètement, l’éco-conception, ça consiste en quoi ?

L’éco-conception sous toutes ses formes

L’éco-conception est une démarche qui peut revêtir différentes formes :

  • L’upcycling

L’upcycling correspond soit à réutiliser des chutes textiles auprès d’ateliers de confection, soit à donner une nouvelle vie à des pièces qui ont déjà été utilisées en les détournant.
L’intérêt majeur de cette approche est de ne pas nécessiter la production de nouvelles matières.

  • Le recyclage

On peut également privilégier l’utilisation de matières recyclées, telles que le coton recyclé ou les fibres polyester recyclées.
On intervient ainsi sur le cycle de vie des produits en revalorisant des produits ou des chutes de production d’ateliers plutôt qu’en les détruisant.

  • Les matières naturelles produites de manière responsable

Enfin, une autre approche de l’éco-conception consiste à privilégier l’utilisation de matériaux naturels respectueux de l’environnement.

Il est important de préciser qu’utiliser des matières naturelles n’est pas, en soi, un gage de respect de l’environnement.
L’utilisation du coton en est l’exemple le plus frappant. Aujourd’hui, la culture du coton est considérée comme un désastre écologique : 25% des pesticides utilisés dans le monde le sont pour la culture du coton, culture qui par ailleurs est très gourmande en eau.

Dans une logique d’éco-conception, il faut donc rechercher des matières naturelles produites de manière responsable, telles que le coton bio ou encore le lin, fibre locale et écologique par nature.

Au-delà de l’origine de la fibre, il est essentiel de s’interroger également sur la manière dont celle-ci a été transformée, de la filature au tissage puis à la teinture. Chacune de ces étapes est à prendre en compte. En effet, les étapes notamment de blanchiment et de teinture sont souvent très polluantes. De nombreux labels et certifications existent ; parmi elles, la certification GOTS est la plus exigeante. Elle permet de garantir que l’origine de la fibre est biologique et que toutes les étapes de transformation répondent à des normes autant environnementales que sociales. Toutes les informations relatives à cette certification sont disponibles ici : https://www.global-standard.org/fr/

Face à ces différentes approches, il a fallu déterminer la plus adaptée à Philibert.

Les questionnements

Les différentes approches en matière d’éco-conception sont en effet plus ou moins adaptées aux différents projets.

C’est la prise en compte de différents paramètres qui permettra de prendre les bonnes décisions.

Tout d’abord, l’éco-conception ne concerne pas seulement la fabrication du produit mais tout son cycle de vie. Un approche globale est donc indispensable, prenant en compte le caractère écologique des matières utilisées mais aussi les possibilités de revalorisation des matériaux en fin de vie.

Ensuite, il ne faut pas perdre de vue l’usage recherché du produit et les caractéristiques qui en découlent. Ces éléments auront une très grande importance dans le choix des matériaux. Par exemple, pour la conception des couchages Philibert, nous avons exclu tous les rembourrages naturels car ils n’étaient pas lavables.

Le troisième critère est celui de la faisabilité. Sur le plan technique, le produit peut-il être fabriqué dans de bonnes conditions avec les matériaux choisis ? Sur le plan financier, les matières issues de filières responsables et/ou du recyclage ont généralement un coût beaucoup plus élevé ; quels arbitrages faire pour que le produit final reste accessible ?

Enfin, le transport est un facteur à ne pas négliger. En effet, celui-ci a un impact non négligeable sur l’impact écologique du produit fini.
Par exemple, est-ce valable sur le plan écologique d’utiliser du lin, fibre locale par excellence, si celui-ci est transformé en Asie, avant d’être renvoyé en France ? Probablement pas, c’est la raison pour laquelle, au-delà des caractéristiques de la matière, la localisation de la ressource est importante pour ne pas réduire à néant tous les efforts faits en amont. Cela nous a amené à utiliser certaines matières plutôt que d’autres en prenant en compte la disponibilité locale de la ressource.

Les engagements de Philibert

Chez Philibert, nous avons décidé d’agir à travers deux engagements forts :

  • Le choix de matières naturelles produites de manière responsable, ou issues du recyclage
  • La fabrication locale du produit fini comme des matières premières

Ces deux engagements nous permettent de concilier qualité des produits, traçabilité totale et respect de l’environnement.

Les couchages pour chien Philibert illustrent bien ces engagements :

  • Les housses sont en lin 100% français, en provenance du Nord de la France
  • L’enveloppe du coussin intérieur est en coton bio non teint, tissé dans la Loire
  • Le rembourrage est composé d’allumettes de mousse issues du recyclage des découpes de mousse de notre fabricant situé dans les Ardennes
  • Le socle des paniers est en contreplaqué de peuplier et hêtre ; il est fabriqué en Vendée

Ce ne sont pas moins de sept partenaires différents que nous avons sollicité pour développer notre première collection. Nous avons cherché à proposer les plus belles matières tout en diminuant au maximum l’impact écologique de nos produits. Bien sûr, nous ne sommes pas parfaits mais nous continuons à travailler au quotidien pour améliorer nos produits. Découvrez la collection !