Panier Cocoon PHILIBERT

Dans l’article précédent, je vous partageais les premières étapes permettant d’aboutir à un concept produit abouti. A ce stade, le modèle  Cocoon n’existe encore que sous forme d’images 3D. Il est donc temps de lui donner réalité, et c’est l’étape du prototypage.

 

Sélectionner les fabricants

Pour réaliser le prototype du panier Cocoon, nous devions au préalable trouver un fabricant de bois cintré afin de réaliser le socle des paniers.

Le studio de design Hurlu a sollicité différents fabricants, en prenant en compte plusieurs critères :

  • La capacité technique du fabricant à fabriquer les socles
  • Ses conditions de production et notamment le minimum de production
  • Ses conditions tarifaires

Le critère relatif au minimum de production peut paraître secondaire mais il n’en est rien, surtout lorsqu’on se lance. En effet, je recherchais un fabricant capable de réaliser la production de petites séries (100 pièces).

Pour la réalisation du coussin, j’ai fait appel à une modéliste (passionnée de chiens forcément !), située à Paris, pour réaliser le prototypage.

 

Tester, modifier, re-tester, valider !

Une fois le fabricant de socle sélectionné, nous étions prêts pour lancer la fabrication d’un premier prototype. Cependant, la fabrication du socle tel que nous l’avions imaginé nécessitait la fabrication d’un moule sur mesure.

Etant donné qu’au stade du prototypage, des ajustements peuvent encore être apportés au produit final, nous ne souhaitions pas faire fabriquer le moule dans l’immédiat. Par chance, le fabricant a pu réaliser un socle à l’aide de ses propres moules, dans des dimensions quasiment identiques aux dimensions finales.

Dans le même temps, la modéliste a réalisé 1, puis 2 puis 3 prototypes de coussin. Ça semble beaucoup ! En effet, on ne se rend pas compte généralement du nombre de petits détails à prendre en compte quand on fabrique un produit, même simple d’apparence. De plus, chaque prototype a été testé par mon chien afin de s’assurer que des défauts n’allaient pas se révéler à l’usage ; cela nous a amené à réaliser plusieurs modifications.

Il était ensuite temps de passer à l’étape de la pré-série…

 

Fabriquer en conditions réelles

Une fois le prototype validé, il est essentiel de faire fabriquer quelques pièces dans les conditions réelles de fabrication, afin de lever toutes les questions qui pourraient survenir au moment de la production.

Nous avons donc lancé la fabrication du moule sur mesure nécessaire à la fabrication des socles des paniers. Nous avons également transmis les dossiers techniques contenant toutes les spécifications aux fabricants : l’atelier textile situé dans les Vosges et le fabricant de socles en bois situé en Vendée.

Cette étape est vraiment indispensable ; elle a par exemple été l’occasion d’affiner la taille de la signature Philibert usinée sur chaque socle en bois ; l’atelier de confection m’a aussi fait plusieurs suggestions pour optimiser la découpe des tissus et la confection des coussins.

Désormais, nous voilà prêts à lancer la première production !