fbpx

Ça y est, votre décision est prise : vous accueillez un chiot à la maison ! Vous vous apprêtez à vivre une très belle aventure.

Pour que l’accueil de votre chiot se passe au mieux, il y a cependant un certain nombre de préparatifs à ne pas négliger. Nous vous les détaillons pour vous permettre d’accueillir un chiot dans les meilleures conditions.

 

Sécuriser l’environnement pour accueillir son chiot

Dans les premiers mois de sa vie, un chiot s’attellera à découvrir le monde qui l’entoure. Comme pour un jeune enfant, des précautions s’imposent donc afin de sécuriser son environnement et d’éviter tout accident, qui pourrait s’avérer dramatique.

• Si vous avez un jardin, il faut vous assurer que celui-ci est parfaitement clôturé, afin que votre chiot ne puisse s’aventurer dehors sans que vous le sachiez ; il pourrait se perdre ou être renversé par une voiture. Une fois votre chiot arrivé chez vous, il faudra régulièrement procéder à une vérification de votre clôture afin de vous assurer que celle-ci n’est pas abîmée.

• A l’intérieur de la maison, il faut prêter une attention particulière aux fils électriques ; aucun ne doit se trouver à portée de votre chiot. En effet, celui-ci risquerait de les mordiller et d’être électrocuté.

• De la même manière, soyez vigilant aux produits d’entretien ou alimentaires qui pourraient également être accessibles pour votre chiot. En effet, le chocolat, produit du quotidien apparemment bénin, est toxique pour les chiens ; il peut même être mortel à fortes doses pour votre chiot. On bannit donc les étagères ouvertes au profit d’armoires fermées.

• Les poubelles sont également sources de tentation pour de nombreux chiens ; en effet, grâce à leur odorat très développé, ils peuvent y déceler des odeurs très alléchantes pour eux, telles qu’une carcasse ou un os de viande. Les chiots sont joueurs et une bêtise est vite arrivée. Nous vous conseillons donc de vous orienter vers une poubelle fermée, stable (de nombreuses poubelles ont des patins anti-dérapants) et suffisamment haute pour décourager votre chiot, même une fois devenu grand. Cela vous évitera de mauvaises surprises, que votre chien fasse une indigestion, ou pire s’intoxique avec un aliment toxique pour lui.

• Enfin, les chiots sont souvent un peu foufous et maladroits ; c’est ce qui les rend d’ailleurs si mignons…. Mais un incident est vite arrivé. Par conséquent, avant l’arrivée de votre chiot à la maison, retirez tous les objets fragiles et de décoration qui pourraient être amenés à tomber si jamais un petit chiot (qui deviendra vite grand !) s’approchait un peu trop vite ou ébranle le meuble sur lequel ils sont posés.

Vous l’aurez compris : avant l’arrivée de votre chiot à la maison, une inspection générale et détaillée de votre habitation vous évitera bien des contrariétés et vous permettra d’accueillir le nouveau venu dans la famille en toute sérénité.

 

Organiser son temps en vue de l’arrivée de son chiot

On vous l’a sans doute déjà dit : accueillir un chiot à la maison demande beaucoup de temps ; il va avoir besoin que vous soyez très disponible pour lui, surtout dans les premiers mois. En effet, lorsque vous accueillez un chiot il a souvent tout juste 2 mois ; il aura donc tout à apprendre. De plus, lorsqu’il arrive au sein de votre foyer, le chiot vient de perdre tous ses repères : sa mère, ses frères et sœurs, l’environnement où il a passé les premiers mois de sa vie. Ce sera donc votre rôle de l’accompagner progressivement dans sa nouvelle vie avec vous.

Les principaux apprentissages lors des premiers mois passés avec vous seront :
• La propreté dans un premier temps. En effet, un chiot n’est pas propre avant 3 à 6 mois. Pour l’aider dans son apprentissage de la propreté, il est recommandé de sortir son chien toutes les deux heures pour l’encourager à faire ses besoins dehors et le féliciter abondamment afin de renforcer ce comportement positif.

• Les règles de base de la vie dans votre foyer ensuite : ne pas ronger les pieds des meubles, ne pas quémander quand vous êtes à table, savoir rester un peu seul, etc…

• La sociabilisation enfin qui lui permettra de devenir un chien adulte bien dans ses pattes vis-à-vis des autres humains et des chiens.

 

Prévoir le couchage idéal pour votre chiot

Afin que votre chiot trouve ses repères et sa place dans son nouveau foyer, il lui faudra un couchage confortable où aller se reposer, jouer, rester au calme.

Mais le confort n’est pas tout : quand on accueille un chiot, il faut aussi penser sécurité, solidité et entretien.

Tout d’abord, un jeune chien aura souvent tendance à mordiller tout ce qu’il trouve dans son environnement dans les premiers mois de sa vie. Il vaut mieux donc choisir un panier résistant, qui résistera aux crocs de votre chiot. Nous vous conseillons donc d’éviter les paniers en osier qui peuvent s’avérer dangereux pour votre compagnon canin. En effet, avec le temps, ou si votre chien mordille son panier, certains petits morceaux peuvent se détacher du panier et être ingérés par votre chiot, ce qui pourrait le blesser gravement.

Par ailleurs, un chiot n’est pas propre avant 3 à 6 mois ; son couchage doit donc être facilement lavable : exit les paniers en osier ou en feutre. Pour vous faciliter la vie, nous vous recommandons de choisir un panier déhoussable, et si cela est possible de prévoir au moins une second cover. Cela vous évitera bien des tracas par la suite !
Pour être certain de faire le bon choix, consultez notre check-list pour choisir le couchage idéal pour son chien.

 

Acheter les accessoires nécessaires pour son chiot

Le panier n’est pas le seul accessoire indispensable à avoir quand on a un chien.

Avant l’arrivée de votre chiot au sein de votre foyer, il faudra aussi penser à son alimentation. A ce titre, nous vous conseillons de vous rapprocher de l’élevage ou du refuge auprès duquel vous adoptez votre chiot pour connaître l’alimentation donnée à votre chiot avant son arrivée chez vous. En effet, il est recommandé de ne pas changer brusquement l’alimentation d’un chien.

Par ailleurs, voici les accessoires nécessaires à votre parfait équipement :
– Des gamelles (au moins deux) pour l’eau et l’alimentation de votre chien. Nous vous recommandons de choisir des gamelles adaptées à la taille de votre chien une fois adulte, et stables, afin d’éviter tout renversement.

– Un collier et une laisse, ainsi qu’une médaille ou un tube d’identification, indispensables pour promener votre chien. L’usage d’un harnais n’est pas nécessairement adapté pour les chiots ; cela pourrait leur être dommageable en raison de leur croissance.

– Des jouets pour l’occuper, contribuer à son éveil et le détourner de son envie de mordiller vos meubles

– Une couverture pour compléter le couchage de votre chien

– Des produits de soin de base : shampoing and brosse

Il est inutile de chercher à acquérir plus que le strict nécessaire avant l’arrivée de votre chiot au sein de votre foyer. En effet, mieux vaut attendre de bien le connaître et comprendre ses besoins afin d’acheter par la suite les produits les plus adaptés à son besoin.

 

Santé et éducation du chiot : les réflexes à avoir

Vous voilà enfin prêts à accueillir votre chiot à la maison. C’est le début d’une longue et belle aventure avec lui.

Deux points doivent encore attirer votre attention dans les premiers mois :

– La santé de votre chiot : vaccination, vermifuge, traitement préventif contre les puces and tiques ; il ne faudra pas négliger les premières visites chez le vétérinaire dans les premiers mois de la vie de votre animal.

– L’éducation de votre chiot : afin que la cohabitation à votre chien soit harmonieuse, son éducation doit être une priorité dès son arrivée au sein de votre foyer. En effet, il ne faut pas attendre que le chien développe des comportements indésirables pour s’intéresser à son éducation. Avec rigueur, douceur et patience, il est possible d’éduquer son chien dès les premiers mois de sa vie. La sociabilisation de votre chien est également indispensable ; cela lui permettra d’être un chien bien dans ses pattes, qui maîtrise les codes de la communication avec ses congénères. N’hésitez pas à solliciter les conseils de spécialistes de l’éducation canine pour vous accompagner dans ces étapes clés du développement de votre chien.

A présent, il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter de passer de ces très beaux moments avec votre chiot ; profitez-bien de ces moments riches en émotions !